Pourquoi une femme ne veut plus faire l’amour ?

Un soir, votre épouse se plaint de maux de tête au moment de se mettre au lit avec vous. Le lendemain, elle se tient le ventre, prétextant des règles douloureuses. Les jours suivants, elle a une rage de dents, un désordre intestinal, une colique, une fatigue extrême… Et ça fait maintenant plus d’un mois que vous ne faites plus l’amour ! Non seulement vous êtes privé de sexe mais vous commencez sérieusement à vous poser des questions.

Qu’est ce qui peut bien lui arriver ?

Les choses sont claires : elle ne veut plus avoir de rapports sexuels avec vous! Si ce n’est pas exprimé ouvertement, on s’arrange pour vous le faire comprendre. On vous évite de toutes les manières possibles : on fait venir le petit dernier dans votre lit, on prend une double dose de somnifère juste avant de se coucher sous prétexte qu’on ne va pas dormir, on se passionne pour un film historique à la tv qui dure quatre heures (il y a longtemps que, épuisé, vous vous serez endormi avant d’avoir pu tenter quoique ce soit!). On évite toutes manifestations de tendresse qui pourrait déclencher votre désir.

Pourquoi un tel comportement ? Quelles en sont les raisons ?

Dans la majorité des cas, votre compagne n’a tout simplement plus envie. Une fois, deux fois, d’accord, ça peut arriver, me direz-vous, mais en permanence! Justement. Une femme n’a pas les mêmes besoins sexuels qu’un homme. Elle peut même très bien se passer de faire l’amour (du moins pour un temps!), cela ne va pas la rendre malade pour autant. Mais elle sait que pour vous, le sexe, c’est important alors, en plus de n’éprouver aucun désir, elle va culpabiliser. Mais pourquoi le désir s’est-il donc envolé?

Routine et monotonie se sont installées dans votre couple et votre compagne n’a plus les mêmes élans pour vous qu’au début. Et puis le travail, les enfants, les soucis quotidiens pèsent lourd sur le dos d’une femme. Contrairement aux hommes qui se libèrent de leurs tensions grâce au sexe, les femmes ont du mal à faire le vide et à se débarrasser du stress pour penser au sexe. Essayez-donc d’alléger ses tâches, sortez la de sa cuisine, emmenez la au restaurant, faites lui avouer ses problèmes, ses inquiétudes et tâchez de trouver des solutions ensemble. Évitez également pour un temps de la “harceler” avec vos désirs. Laissez la souffler un peu. Lorsqu’elle vous sentira moins chaud, c’est elle qui reviendra d’elle-même vers vous. Si elle ne le fait pas, c’est que le problème est ailleurs.

Elle souffre mais n’ose pas vous le dire. Elle est peut-être malade ou en dépression. Tâchez de la faire parler et de la convaincre d’aller consulter médecin ou psychiatre. Certaines femmes préfèrent garder pour elles les maux qui pourrissent leur vie : douleurs abdominales, fatigue extrême, malaises divers… Ces douleurs peuvent les empêcher d’éprouver désirs et plaisirs, surtout si les organes génitaux sont en cause. Parfois, c’est le manque de désir lui-même qui est à l’origine de tous ces maux. En n’éprouvant aucun désir et en se refusant à son mari, la femme sait qu’elle va lui déplaire. Cela déclenche alors en elle un véritable conflit qui va s’exprimer sous forme de violentes douleurs parfois. Cela s’appelle somatiser. Mieux vaut alors la confier à un spécialiste (sexologue, psychologue ou psychiatre).

Elle se sent mal dans sa peau. Elle a peut-être grossi, vieilli. Elle se sent moins désirable qu’avant. La preuve : elle n’ose plus se déshabiller devant vous, elle s’enferme dans la salle de bains pour procéder à sa toilette… Rien de plus excitant pour une femme que de lire le désir dans les yeux de son amant. Mais si elle se trouve laide, elle doutera de son sex-appeal et ne pourra pas répondre favorablement à ses avances. Il faudra donc la rassurer, lui prouver que vous avez toujours autant envie d’elle. Faire l’amour dans le noir pourrait lui rendre sa spontanéité et ses ardeurs d’autrefois.

Elle a un amant et vous ne l’attirez plus du tout. Elle a peut-être même cessé de vous aimer. L’explication est claire et nette et a le mérite de répondre radicalement à toutes vos questions. Encore faudra-t-il qu’on se décide à vous l’avouer.

Votre manière de faire l’amour ne la satisfait plus. Vous allez trop vite, vous faites cela trop mécaniquement, vous n’êtes plus aussi tendre. Avec le temps, le désir, le plaisir évoluent. Chez la femme, l’épanouissement sexuel est à son apogée à partir de la trentaine. Si votre couple n’a pas suivi l’évolution, il est possible que votre épouse en soit frustrée. Ce qui la menait au septième ciel à 25 ans ne lui fait peut-être plus d’effet à 35! Revoyez vos classiques et remettez en cause vos acquis en la matière. Il faut peut-être un peu plus de sel dans votre relation.

Elle n’a jamais éprouvé de plaisir et vous subissait jusque là sans le montrer. Vous lui faisiez même mal mais elle n’a jamais osé vous le dire. Elle vous a juste menti par omission. Apprendre une chose pareille ne fait jamais plaisir. Mais passer toute une vie de couple avec un tel mensonge n’est pas l’idéal non plus. Autrefois les femmes étaient prêtes à faire ce genre de concessions au mariage. Elles ne connaissaient qu’un seul homme pendant toute leur vie et payaient ainsi un lourd tribut à la longévité de leur couple. Les choses ont-elles vraiment changé de nos jours? Savez-vous vraiment ce que votre femme éprouve pendant vos rapports? Avez-vous déjà imaginé qu’elle puisse se forcer? Etes-vous un amant si attentif? On ne voit que ce qu’on a envie de voir! Difficile donc d’apprendre la vérité à moins qu’on vous la dise en face. Ne plus vouloir coucher avec vous est sans doute une forme de rebellion.

L’heure des mises au point a sonné. Il faut vous attendre à un changement radical dans votre relation (en bien ou en mal selon l’intensité de vos sentiments).

Vous avez des désirs sexuels importants qu’il vous faut assouvir à tout prix plusieurs fois par jour. Votre petite amie, votre femme, n’en peut tout simplement plus. Elle a besoin de faire une pause. Laissez-la souffler un peu. A force de la considérer uniquement comme un objet sexuel, vous allez finir par la perdre!

Et vous, comment réagissez-vous quand votre femme/copine n’a pas envie de vous?